ÉCOUTE EN DIRECT

MÉTÉO

« RETOUR À LA LISTE

NOUVELLES EN BEAUCE

Québec adopte une motion pour instaurer un plan de prévention des abus sexuels dans le sport

13 / 06 / 2018   par Olivier Turcotte

Les victimes de l'ex-entraîneur de ski alpin Bertrand Charest ont eu ce qu’elles demandaient, mardi, quand l’Assemblée nationale a adopté à l'unanimité une motion pour instaurer un plan de prévention des agressions sexuelles et des abus dans le sport.

Quatre des douze skieuses sorties publiquement après la condamnation de Charest étaient présentes à l’Assemblée nationale et elles ont reçu un tonnerre d’applaudissement de la part des députés.

Originaire de Saints-Anges, Gail Kelly a expliqué que les nombreux mots d’encouragement reçus de parents et d’autres athlètes avaient convaincu les skieuses de parler publiquement. Elle ajoute qu’avec un plan d’action tel que celui prévu par la motion, elle se sentira plus à l’aise de laisser ses enfants se joindre un jour à une fédération sportive.

Le plan gouvernemental, qui devrait voir le jour d’ici 2020, contient plusieurs éléments, dont une modification des règles de reconnaissance des fédérations sportives, une formation obligatoire pour les entraîneurs, les athlètes et les bénévoles ainsi qu’une approche indépendante et sécuritaire pour permettre de rapporter tout incident.

Rappelons qu’en juin 2017, l’ex-entraîneur Bertrand Charest a été reconnu coupable de 37 chefs d'accusation d'inconduite et d'agression sexuelle. Il a été condamné à 12 ans de prison.